Très chère Rima, cher Père François,                                                                                         MARS 2020

chers paroissiens de l'Eglise Saint Paul, à Auterive.

    Je reviens à vous, pour vous remercier de nouveau, pour vos prières pour nous et notre paroisse Saint Georges !

    Merci de penser toujours à nous.

Notre situation: on va vers la "paix", mais très lentement et avec peine. Car la Turquie et ceux qui sont derrière elle sont très nombreux.

 EDLEB est encore loin d'être libérée, de même pour AFRIN et tout le Nord Syrien, encore occupé par les Kurdes.

     La vie devient de plus en plus chère. Et les prix montent, à cause du dollar qui fait défaillir nos projets.

Un petit exemple: le 21.02.2020, j'ai acheté pour l'école, un petit projecteur, que j'ai payé 296 000 L. S. Et j'ai eu besoin d'un deuxième projecteur, pour la même chose. J'ai dû payer 308 000 L. S.cinq jours après, seulement. Donc il y a eu une augmentation de 12 000 L. S., car "le dollar a varié"! Pour nous, 12 000L. S., c'est vraiment beaucoup. Pour le reste, la viande (qu'on ne peut plus acheter), les légumes, les fruits, les crayons, les papiers, ...

   De même que la main d'oeuvre (pour réparation de vitres, d'égout, de portes) nous coûte très cher. Car l'ouvrier doit vivre aussi.

     Ce matin, j'ai fait le calcul des salaires de ce mois de février. Le total est de 3.300.000L.S. Tandis qu'en décembre 2019, le total avait seulement atteint 2.600.000L.S. C'est à dire, l'augmentation est de 900.000L.S. car les salaires ont été augmentés, par le ministère de l'éducation.

Tandis que les indemnités qui étaient à 225.000L.S. , chaque mois, sont montées à 530.000.L.S., (payées par l'école).

    En plus de la guerre militaire interne, la guerre économique est venue envenimer la situation. Car de grosses sommes d'argent sont bloquées au Liban, à cause des émeutes qui n'en finissent pas là-bas. Et on ne peut plus les avoir!

    En plus de tout cela, il y a la pénurie des dons qui nous venaient auparavant. en abondance, et grâce auxquels nous faisions beaucoup d'aide.

   Alors même si on nous dit que "la guerre est terminée", on n'y croit pas. La guerre n'est pas terminée puisque la "guerre économique" aussi est très dangereuse!...

 "Caritas", "SOS", "JRS" (les pères Jésuites), le Service Social des grecs orthodoxes, plus encore d'autres associations et moi-même, nous n'aidons plus que pour des grosses opérations chirurgicales qui coûtent aussi beaucoup trop chers....

Quel dommage pour notre peuple!

    En plus du courant électrique ( on doit s'éclairer avec des lampadaires (beaucoup trop chers), le gaz, le pétrole, etc..., se rajoutent. Tout cela coûte très, très, très cher. Et les grands travaux de restauration n'ont pas encore commencé... Car la guerre avec la Turquie l'empêche. Et les terroristes sont à la porte d'Alep....

    Pauvre pays qui a pourtant vu l'émergence du Christianisme. Nous avons grand besoin de vos prières, ainsi que de votre soutien fraternel revigorant et vivifiant, par Jésus! On compte vraiment sur votre aide!

     Merci de rester proches de nous !

    Merci pour tout !

 Père Jean Jamous

17_mai_2020_journee_des_chrétiens_d'ori