A quel âge peut-​​on être baptisé ? et où s’adresser ?

A tout âge. Ce sont les moda­lités de la pré­pa­ration qui dif­fèrent. Pour les enfants et les ado­les­cents elle est assurée par la paroisse ou l’aumônerie. Pour les adultes, par le Service du Caté­chu­ménat auquel on peut s’adresser direc­tement. On peut aussi en parler au prêtre de la paroisse.

Que signifie le mot catéchuménat ?

Le caté­chu­ménat est le temps de for­mation des caté­chu­mènes. « Caté­chumène » vient du grec et signifie « celui qui est enseigné et en qui résonne la parole de Dieu. » On appelle ainsi caté­chumène toute per­sonne qui a mani­festé le désir de découvrir Dieu et de recevoir le baptême, la confir­mation et l’Eucharistie (pre­mière com­munion).

Comment cela va-​​t-​​il se passer ?

Chaque caté­chumène est confié à un accom­pa­gnateur ou à une équipe d’accompagnement de la paroisse à laquelle il sou­haite se rat­tacher.. La pré­pa­ration est adaptée à chaque per­sonne. Elle tient compte de son his­toire, sa culture, son désir et sa dis­po­ni­bilité.

Où est célébré le baptême ?

Dans la paroisse ou au sein de la com­mu­nauté qui a accom­pagné le caté­chumène, en général au cours de la veillée pascale.

Et la confirmation ?

Elle est donnée par le prêtre après le baptême ou par l’Evêque au cours d’une célé­bration dio­cé­saine. 

Quand pourrai-​​je communier ?

A partir de votre baptême.

Me faudra-​​​t-​​​il un parrain et une marraine ?

Oui, et vous aurez le temps de réfléchir pour trouver ceux qui seront témoins de votre enga­gement et qui vous sou­tien­dront dans votre vie chré­tienne.

J’ai été baptisé(e) enfant et je n’ai reçu ni la 1ère com­munion, ni la confir­mation. Est-​​il encore temps ?


Tout à fait et le Service du Caté­chu­ménat vous aidera à vous y pré­parer en vous mettant en lien avec un groupe de per­sonnes qui vous accom­pa­gneront vers ces sacre­ments.

Et la confession ? Est-​​on obligé de se confesser ?

Devenir chrétien c’est entrer dans un chemin de conversion, c’est à dire : désirer connaître ce Dieu qui nous aime tant, l’accueillir comme Père et le laisser pro­gres­si­vement ins­pirer notre manière de vivre. Dans cette nou­velle relation filiale qui nous unit à Dieu, vient un moment où l’on sent le besoin d’être par­donné. La confession permet de vivre cette expé­rience du pardon.

Comment faire ? Je ne sais plus… j’ai oublié…

Pour pra­tiquer la confession qu’on appelle aujourd’hui « Récon­ci­liation », il faut être baptisé. Dans ce cas vous pouvez demander à ren­contrer un prêtre et lui faire part de votre souhait.

Si vous vous pré­parez à la confir­mation ou la com­munion, vous aurez l’occasion d’en parler avec votre équipe d’accompagnateurs, qui vous aidera à faire cette démarche.

Par ailleurs, le service du caté­chu­ménat invite tous les ans les confir­mands et les com­mu­niants à une journée d’initiation à ce sacrement.

J’ai tout eu : le baptême, la com­munion… mais j’ai tout oublié et j’ai envie de me remettre en chemin. Le caté­chu­ménat peut-​​il m’aider ?

Bien que la mission du caté­chu­ménat soit de pré­parer les adultes au baptême, à la confir­mation et à l’eucharistie, il vous aidera tou­jours à trouver des moyens pour répondre à votre demande.

Je désire me marier à l’Eglise, mais je ne suis pas baptisé(e), que faire ?

Vous pouvez vous marier à l’Eglise si votre fiancé(e) est baptisé(e). Si ce n’est pas le cas il faut envi­sager une pré­pa­ration au baptême bien avant le mariage.

Qui peut devenir accom­pa­gnateur en catéchuménat ?

Des chré­tiens qui ont mûri leur foi, qui peuvent en témoigner et aider les caté­chu­mènes à découvrir les fon­de­ments de la vie chré­tienne. Ils ont une grande qualité d’accueil et d’écoute. Ils suivent la for­mation assurée par le Service dio­césain du Caté­chu­ménat.

Secteur Paroissial Auterive

Abbé MONIER :          05-61-50-61-14

Christiane FLOUCAT      06-76-33-47-15

Calmont